Suivre

J'ai lu ce matin "Sans la liberté" de François Sureau. (aux éditions tracts Gallimard). Ses écrits sont toujours passionnants. Notamment « La liberté vaut en effet si elle est l’apanage d’un citoyen, soucieux de bâtir une cité meilleure, et non pas seulement le privilège d’un individu soucieux de sa jouissance personnelle. »

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !